Le métier de couvreur en bâtiment, qu’est-ce que c’est?

Parmi les différents métiers de la construction qui existent figure celui de couvreur. Sa fonction principale est de réparer les toits des bâtiments ou des maisons individuelles et d’installer l’isolation thermique. Son travail a un aspect très technique. De plus, pour que votre couvreur puisse mener à bien les missions qui lui sont confiées, il est important de bien le choisir. Dans cet article, nous aborderons ces critères de sélection, après avoir décortiqué les exigences et les missions inhérentes à ce métier.

Quelle est la mission du couvreur?

Le couvreur comme celui que vous pouvez trouver au https://www.massonfreres.com est un professionnel de la construction qui se charge de l’installation, de l’entretien et de la réfection de votre toiture. Plus précisément, c’est lui qui installe et entretient le revêtement étanche qui protège votre toiture et assure son étanchéité. Dans certains cas, le travail du couvreur peut également consister à installer le support de toiture et les accessoires de toiture. Il s’occupe également de la finition du faîtage.

Pour son travail de couverture, cet artisan peut utiliser des tuiles de terre cuite ou de béton, de l’ardoise, du zinc, de l’aluminium, ou des bardeaux, selon la zone géographique où il intervient et les impératifs climatiques qui caractérisent cet environnement. Le métier de couvreur demande de la minutie. En fait, vous devez calculer avec précision la position des tuiles en tenant compte de la pente du toit. L’artisan a également pour vocation d’intervenir pour l’isolation intérieure ou extérieure de son bâtiment. Il doit maîtriser les règles de sécurité inhérentes à ses interventions.

A noter également que la gestion des débris fait également partie des missions du couvreur. Vous pouvez travailler de manière indépendante, au sein d’une petite ou grande entreprise et dans une structure spécialisée dans les travaux de rénovation.

Quel est l’avantage de faire appel à un couvreur pour votre travail?

S’il est vrai que vous pouvez effectuer vous-même certains travaux de toiture, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel. Aussi bricoleur que vous soyez, vous gagnez beaucoup en confiant vos travaux de couverture à un artisan couvreur.

Recours à un professionnel qualifié

Lorsque vous faites appel à un artisan professionnel, vous ferez très probablement appel à un couvreur certifié RGE. La certification RGE est un gage de qualité et de compétence de la part de son artisan. De la même manière, au bénéfice de ce label, vous pouvez prétendre à une aide financière pour les travaux de toiture que vous venez de réaliser. Votre qualification d’artisan vous garantit également un travail propre, de qualité et une toiture qui durera des années sans risque.

Le bénéfice de la garantie décennale

La loi impose aux professionnels du bâtiment, dont le couvreur, de souscrire une assurance décennale. Il s’agit d’une assurance offerte par votre concessionnaire qui vous couvre en cas de dommages à votre toit dans les 10 premières années suivant la livraison. Toutefois, il est à noter que la garantie décennale ne s’applique qu’aux défauts affectant la solidité du bâtiment.

Réalisation d’un inventaire.

En faisant appel à un couvreur certifié RGE dans le cadre d’un travail de rénovation par exemple, ce dernier peut réaliser un état des lieux, qui prend en compte l’étanchéité, l’isolation, la charpente, le système d’évacuation des eaux… Vous serez ainsi pouvoir définir clairement l’étendue des travaux et définir le budget réellement nécessaire à leur réalisation. Ensuite, il économisera de l’argent et dépensera juste ce dont il a besoin.

Comment choisir le bon couvreur?

Pour travailler avec un professionnel sérieux, il faut savoir choisir son couvreur. Pour ce faire, il convient de s’appuyer sur une approche précise.

Demander un devis au couvreur

Dans un premier temps, commencez à demander des devis à différents artisans. Qu’il s’agisse d’un travail de réforme, d’un nouveau travail ou d’une intervention manifestement simple, cette démarche prévaut sur les autres. Il vous permet d’ éviter les arnaques et d’avoir une idée précise du coût de l’intervention de cet artisan. L’idéal est de privilégier l’artisan qui propose de se déplacer jusqu’à son domicile pour faire un diagnostic. Il est mieux en mesure d’offrir un prix juste.

Vérifier les labels, certifications et garanties

Il est important de choisir votre couvreur en fonction de ses qualifications. Pour cela, assurez-vous qu’il dispose d’un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vérifiez également si votre artisan possède les certifications les plus reconnues dans son métier. Vous devez également lui présenter vos certificats de garantie avant le début des travaux.

La garantie décennale est par exemple indispensable. Si vous ne l’avez pas, vous devez le signer avant le début des travaux. Il existe également d’autres garanties que vous devez avoir. Sinon, vous pouvez prospecter un autre artisan.

La réputation du couvreur compte aussi. Dans un monde où Internet est désormais au premier plan, il est possible de se renseigner sur un professionnel en visitant son site et en lisant les avis clients sur ses services. Par conséquent, vous pouvez essayer cette piste pour vous faire une idée de sa réputation.

Attention aux délais de livraison proposés.

Le temps d’exécution est un élément qui détermine également la fiabilité d’un couvreur. Un artisan qui vous propose un délai de livraison trop court pour votre compréhension est clairement un choix risqué. En revanche, le couvreur qui s’engage à livrer votre toiture dans un délai que vous-même jugez raisonnable, est digne de confiance et est sans aucun doute un professionnel organisé. Le temps d’exécution varie selon les artisans et l’ampleur des travaux.

Aimeriez-vous faire ce travail?

Vous pouvez vous former au métier en préparant le CAP Couverture, le BTP CAP Étanchéité et le TP. Avec un BAC pro intervention dans la couverture option patrimoine bâti, ou un BP professionnel scellé pour le bâtiment et les travaux publics, vous pouvez également accéder à cette profession. Il en va de même si vous êtes titulaire d’un BTS HCSW (Systèmes Habitat et Construction Bois), d’un BTS conception et construction enveloppe du bâtiment, et d’un BTS bâtiment.

Articles Liés

Les derniers articles