De quel matériel de premiers secours une entreprise a-t-elle besoin?

Chaque milieu professionnel doit disposer d’équipements de premiers secours adaptés aux types de danger auxquels les travailleurs sont exposés. Cet équipement doit être facilement accessible et, si nécessaire, les travailleurs concernés doivent être formés à son utilisation. Découvrez ce qui peut constituer le dispositif de sécurité d’un lieu de travail.

L’obligation des employeurs de fournir une salle de soins

Les premiers secours sont nécessaires en cas d’incident sur le lieu de travail. A ce titre, l’article R. 4214-23 du Code du travail impose la mise en place d’un local de service facilement accessible dans les établissements ayant un effectif d’au moins 200 salariés dans les industries et d’au moins 500 salariés dans les autres entreprises. Vous apprendrez comment répondre à cette exigence en cliquant sur ce lien pour accéder à un site spécialisé qui propose des trousses de premiers soins. Cela vous permettra d’offrir des solutions de secours immédiates fiables à vos employés.

Le même article établit qu’un système d’alerte doit être installé à proximité de la salle ou de l’équipement de premiers soins. Il précise que ce dispositif d’appel sert non seulement à alerter l’infirmier sur place, mais également les secours.

Est-ce le même dispositif d’urgence pour toutes les entreprises?

Les équipements de secours à mettre en place dans une entreprise doivent être adaptés à la nature des risques que présente son activité. Sur avis du médecin du travail, l’employeur doit fournir à chaque secteur de son entreprise un matériel de premiers secours adapté aux risques encourus.

Cette adaptation à la nature de l’activité concerne par exemple la trousse de secours et la trousse de secours. Les produits qu’ils contiennent doivent correspondre aux risques liés aux tâches des salariés concernés. La qualification de l’utilisateur de ces produits (médecin, infirmier, sauveteur, etc.) doit également être prise en compte.

L’employeur doit également évaluer la fréquence des accidents dans l’entreprise ou dans ce type d’entreprise (s’il vient de lancer sa boîte), pour éviter toute pénurie de matériel ou de médicaments. Vous devrez également tenir compte de la taille de votre effectif pour la même raison, mais aussi pour déterminer le nombre de médecins ou d’infirmiers à embaucher.

Selon votre activité, votre trousse de secours peut être :

– un défibrillateur en cas d’insuffisance cardiaque ; – une douche oculaire pour les utilisateurs de produits chimiques ; – un appareil de bain froid en cas d’ecchymoses ; – pansements bleus pour les professionnels de la cuisine (restauration) ; – une lotion après-soleil contre les brûlures du premier degré dues à l’exposition au soleil ; – un flacon de solution saline pour brûlures chimiques ; – Gel de gluconate de calcium et gants en néoprène contre les brûlures par l’acide fluorhydrique ; – une écharpe triangulaire en cas de nécessité de repos du bras (après une fracture ou une entorse par exemple) ; – un antiseptique pour désinfecter les plaies ; – une couverture de survie contre l’hypothermie et l’hyperthermie ; – un kit de récupération des membres amputés si vos salariés opèrent des machines de découpe ; – un extincteur contre les risques d’incendie.

Où installer le matériel de premiers secours?

Pour chaque secteur de l’entreprise, des équipements de secours doivent être installés à proximité. Les appareils doivent être facilement accessibles, tant pour le patient que pour le secouriste ou le médecin.

Articles Liés

Les derniers articles