Grossesse et accouchement : comment mieux gérer la maternité dans votre carrière

La grossesse est une aventure incroyable pour les parents, mais elle reste souvent un frein à la carrière d’une femme.

Annoncez votre grossesse à votre employeur

Il est toujours plus facile de l’annoncer à ses proches qu’à son employeur. Devenir ou être mère s’avère souvent être un handicap dans l’évolution de carrière d’une femme, même en 2020! Vous craignez peut-être vraiment d’annoncer votre grossesse à votre employeur. On se demande quel est le bon moment, la meilleure façon…

Existe-t-il vraiment un moment idéal? Une grossesse est généralement annoncée vers 3 mois (après la 1ère échographie) afin que le risque de fausse couche soit faible et avant qu’il ne soit trop visible. Pour des raisons pratiques, il est préférable que l’employeur ne tarde pas trop à trouver un remplaçant durant cette période. Mieux vaut partir en bons termes en congé maternité pour être sereine! Les dates précises du futur congé de maternité ne peuvent être données qu’après la première échographie (la prise de sang qui nous indique la grossesse n’est pas exacte à la date).

Alors que la loi prévoit que le retrouve obligatoirement notre poste, ce n’est pas toujours le cas : me si l’title et le salaire n’ont pas change, nous ne retrouvons pas toujours les missiones qu’on planes avant to leave

Comment gérer sa grossesse au travail

Les conditions de travail doivent être adaptées à la femme enceinte afin qu’elles ne mettent pas en danger la santé du bébé. Par exemple, elle ne doit pas travailler plus de 9 heures par jour, manipuler des produits dangereux ou porter de lourdes charges…

Ne vous inquiétez pas, la plupart du temps, les collègues sont très prudents avec la femme enceinte (parfois même trop) et vous proposeront de faire les tâches fastidieuses avant que vous n’ayez à les demander. Fait intéressant, ce ne sont pas toujours les femmes qui sont les plus conciliantes (à part celles qui l’ont déjà été!).

Pour rester productive au travail pendant la grossesse et éviter les complications, il est fortement recommandé de respecter les règles de base d’une bonne hygiène de vie : manger sainement, faire du sport, respecter les heures de sommeil, etc. Nous vous invitons également à consulter les blogs de la maternité pour trouver le mieux-être conseils pendant la grossesse.

Retour au travail après un congé de maternité

Après un congé paternité, il reprend le travail. C’est aussi le moment pour la jeune maman de se séparer du bébé, et beaucoup sont stressés à l’idée de cette séparation. Pour que cette reprise soit vécue sereinement, voici quelques conseils à suivre :

Retour au travail à temps partiel

Idéal pour une reprise en douceur, même si vous ne souhaitez pas travailler à temps partiel sur du long terme, il est possible de reprendre ainsi pendant une courte durée. Cela permet une récupération en douceur et de s’organiser à la maison. Vous pouvez choisir la durée (1 mois, 1 an, jusqu’à ce que l’enfant ait 3 ans) et le pourcentage de récupération. L’employeur décide de la répartition.

Pour le premier enfant, il y a une aide de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) pendant les 6 premiers mois. Pour le deuxième enfant vous pouvez bénéficier d’une aide jusqu’à 3 ans (pour une récupération entre 50 et 80%). L’employeur doit être informé au moins 1 mois avant la fin du congé de maternité. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la CAF.

Retour à une période « basse »

Choisissez une date de reprise lorsque les affaires tournent au ralenti, comme en août, par exemple. Rien de pire que de revenir en vitesse, après minimum 4 mois d’arrêt il faut se réadapter.

Partager l’organisation quotidienne avec papa

Ce n’est pas un manque de virilité que de partager les corvées avec la mère. Quand la maman active travaille, il n’y a aucune raison pour qu’elle s’occupe seule de toutes les tâches quotidiennes et même si les papas s’impliquent de plus en plus dans les tâches quotidiennes, bien souvent c’est la maman qui s’occupe de plus de choses et doit jongler plusieurs chapeaux..

Optimisez votre temps

N’hésitez pas si vous le pouvez, à faire appel à la famille et/ou à une femme de ménage pour vous soulager. Pour être bien concentré sur le travail lors de votre retour au travail, pensez à vous mettre au travail en amont : courses de bébé pour les mois à venir, lessives, papiers à envoyer,… Bref, toutes ces choses qui prennent du temps et qui peuvent se faire en avantage!

Habituez-vous à une séparation en douceur

Séparez-vous progressivement du bébé. Confiez-le à un proche avant de reprendre le travail afin que la séparation se fasse progressivement. Prenez le temps dont vous avez besoin pour vous adapter à la garderie/garde d’enfants (généralement 8 à 10 jours).

Expliquez au bébé cette séparation

Comprend bien plus que vous ne le pensez : lui dire comment ses jours futurs vont se dérouler. C’est la qualité de la multipropriété qu’elle retiendra, pas la durée. Bien que quitter le bébé puisse sembler insurmontable au début, on finit par s’y habituer. Plus on attend, plus ce sera difficile. Beaucoup de mères sont passées par là, il n’y a aucune raison de ne pas venir.

Articles Liés

Les derniers articles