Potier-céramiste : Plus qu’un métier, un art!

De nombreux artisans vivent de leur art. Peintre, dessinateur, sculpteur… ce sont autant de métiers à vocation artistique qui pourtant réussissent. Dans cet univers où la création est essentielle, le potier-céramiste trouve aussi sa place. Un métier qui demande un savoir-faire particulier, une compétence exemplaire et un esprit très créatif. Connaissez-vous le métier de potier-céramiste? Découvrons ensemble cet art unique dont beaucoup en ont fait leur métier.

Le métier de potier-céramiste

Comme son nom l’indique, le potier-céramiste est un artisan qui fabrique et conçoit des créations en céramique. Il peut s’agir d’objets décoratifs tels que des vases, des pots, des cadres de miroirs ou des bibelots. Certains artisans créent également des séries d’objets tels que des assiettes ou des carreaux.

Pour façonner ces objets en céramique, le potier-céramiste travaille l’argile. Cet artisan pétrit à la main la terre formée de matériaux argileux, pour la préparer et obtenir une masse malléable, plus facile à tourner. Il fait tout le travail à la main avant de mettre la pâte sur le tour pour donner à l’objet la forme désirée. Il est ensuite cuit et cuit à haute température. La finition consiste ensuite à appliquer une couche de peinture, de vernis ou d’émail pour décorer l’objet.

Quelle formation pour être potier-céramiste?

Le métier de potier-céramiste est avant tout une vocation, et certains se forment individuellement, en autonomie, par l’expérience. Mais le moyen le plus efficace pour apprendre rapidement est de se rendre dans un centre de formation. En effet, il existe des formations qui permettent aux artisans dans l’âme d’exercer ce métier. C’est le cas de Creamik, un centre de formation en céramique qui permet à chacun d’en apprendre davantage sur le métier de potier-céramiste. Des conseils vous seront donnés pour perfectionner votre art et vos techniques. Des experts de l’industrie partagent leurs expériences et leurs idées avec les stagiaires pour les aider à trouver leur chemin.

CAP en métiers d’art

Bon nombre de centres de formation professionnelle comme le Créamik préparent ceux qui veulent devenir potiers à un CAP qui leur permettra d’être reconnus professionnellement. Le CAP Tournage Céramique permet de valider différentes techniques de tournage céramique très complémentaires. En passant par une école professionnelle, on peut s’inscrire et passer un CAP tournage sans avoir de compétences préalables dans ce domaine. Un CAP en décoration céramique est également disponible pour ceux qui souhaitent maîtriser l’art de la décoration en terre cuite.

Céramique BMA

Pour les diplômés qui souhaitent approfondir leur passion pour la céramique, il est possible de suivre une formation en vue d’obtenir un brevet d’artisanat (BMA) en Céramique. Ce cursus a une durée moyenne de deux ans avec à la clé un diplôme d’Etat pour exercer dans le secteur. Ceux qui ont déjà un CAP métiers d’art ont également la possibilité de passer un BMA. Ce type de formation comprend une formation générale, un apprentissage de l’histoire de l’art, une familiarisation avec les différents instruments et une formation sur les différentes matières premières.

écoles d’art

Les cursus universitaires proposent également l’obtention d’un diplôme d’art. Pour ce faire, les écoles se spécialisent dans l’apprentissage de divers métiers comme la peinture, la poterie ou la céramique. La formation dans les écoles d’art dure environ 3 ans et n’est accessible qu’après le bac.

la formation en ligne

Les formations en ligne sont de plus en plus nombreuses et touchent désormais tous les secteurs d’activité. Ceux qui souhaitent devenir potiers-céramistes ont également la possibilité de suivre une formation en ligne à l’aide d’outils technologiques performants. Ce type de formation est basé sur des sessions d’échanges et des conseils techniques. Seule la téléprésence peut parfois suffire à apprendre une grande partie du métier. Vous n’avez pas les compétences pour manipuler correctement les outils techniques? Vous pouvez obtenir rapidement une formation aux compétences numériques avant de suivre la formation en ligne.

Tout sur l’art de la céramique

Les objets en céramique sont parfois de véritables œuvres d’art, surtout lorsqu’ils sont façonnés par les mains d’artisans habiles et minutieux. La céramique artistique est un autre terme plus sophistiqué que le simple mot « céramique », mais elle ne s’en distingue que par cette différence de vocabulaire. La céramique artistique, comme la poterie, consiste en la fabrication d’une forme précise et unique, et le choix des couleurs est soigneusement étudié. L’argile est cuite deux fois, chaque fois dans un four spécial à haute température. A la première cuisson appelée biscuit, l’objet se transforme, car il devient dur et poreux.

Après cette première cuisson de l’objet, l’artisan procède à la décoration. Cette étape est indispensable pour personnaliser les créations. Il s’agit d’un travail d’émaillage réalisé grâce à l’application de produits réduits en poudre qui, une fois cuits, formeront une glaçure. L’objet émaillé est la décoration apportée par l’inspiration de l’artisan.

Les matériaux

Il est à noter que la céramique d’art travaille avec divers matériaux tels que :

– Faïence; – Porcelaine ; – Terre cuite; – Céramique en grès;

C’est l’argile mélangée à diverses variétés de minéraux qui permet d’obtenir l’un de ces matériaux.

Produits finis

Travaillant l’argile mélangée à d’autres matériaux, le potier-céramiste peut fabriquer divers objets tels que :

– Vaisselle en céramique; – Objets décoratifs tels que vases et pots ; – Les œuvres d’art telles que les sculptures ; – Les figures; – Artefacts ;

La céramique d’art, œuvre d’un ou plusieurs artisans

Pour réaliser des pièces uniques, le potier-céramiste conçoit des objets dans un atelier privé ou industriel. Le travail diffère selon le type d’objet à créer, mais nécessite au moins un ou plusieurs artisans. Les potiers-céramistes peuvent donc collaborer dans un même atelier ou dans une poterie pour concevoir des objets variés.

Pour les productions industrielles, telles que les carreaux de céramique, un travail à la chaîne peut être nécessaire. Les tâches sont effectuées dans un grand atelier ou même dans une entreprise d’usine. Dans tous les cas, l’expertise d’un potier-céramiste est requise pour réaliser et superviser la création jusqu’à la finition des objets en céramique.

Les qualités requises chez un potier-céramiste

L’artisanat nécessite des compétences spécifiques. Si vous souhaitez exercer le métier de potier-céramiste, voici quelques qualités que nous devons impérativement trouver en vous :

Méticuleux

Pétrir la pâte d’argile à la main, effectuer des travaux de tournage et peindre les différents objets en terre cuite sont des tâches qui demandent beaucoup d’attention. Ainsi, pour fabriquer des objets en céramique d’une qualité irréprochable, le potier-céramiste doit être une personne minutieuse.

premier et principal artiste

Le travail d’un potier-céramiste est avant tout une passion pour l’art, la poterie et la céramique. Gardez à l’esprit que tourner une roue et façonner une pâte d’argile demande une grande dextérité. En conséquence, la technique seule ne suffit pas pour concevoir des pièces artistiques. La fibre créative est également essentielle dans ce métier.

Polyvalent

Un potier-céramiste doit accomplir plusieurs tâches pour concevoir des objets en céramique. Par conséquent, cet artisan doit être quelqu’un de très habile de ses mains, mais aussi une personne polyvalente. En effet, la création d’un objet en céramique se fait en plusieurs étapes, toutes plus techniques les unes que les autres. Ainsi, l’artisan doit maîtriser toutes les étapes avec précision et dextérité, condition sine qua non pour briller comme potier-céramiste.

Articles Liés

Les derniers articles