Micro-entrepreneur Vs Auto-entrepreneur : Quelle est la différence?

Si vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat, il est très important que vous choisissiez un statut qui convienne à votre entreprise. Entre SARL, auto-entrepreneur, micro-entrepreneur, vous pourrez choisir parmi de nombreux états. Les auto-entrepreneurs et les micro-entrepreneurs sont souvent confondus. Découvrez dans cet article la différence entre eux.

Auto-entrepreneur et micro-entrepreneur : la définition des concepts

L’auto-entrepreneur est un entrepreneur ou toute personne physique qui exerce une activité artisanale, commerciale ou libérale indépendante. Ce statut permet la création de sociétés à but lucratif bénéficiant d’une simplification des démarches administratives et des démarches fiscales et sociales. De plus, il vous est possible d’exercer une activité artisanale, commerciale ou libérale en toute indépendance avec le statut de micro-entrepreneur de votre entreprise. L’activité que vous avez décidé d’exercer peut être votre activité principale ou secondaire, vous bénéficierez du statut de micro-entreprise tant que votre chiffre d’affaires ne dépasse pas un certain seuil.

Cet état est aussi à la portée de tous. Que vous soyez salarié, étudiant, fonctionnaire ou encore demandeur d’emploi, vous pouvez y accéder facilement. Ne peuvent accéder au statut de micro-entrepreneur que les personnes en congé maternité/paternité, les personnes en arrêt maladie et les bénéficiaires de l’assurance du régime général de la Sécurité Sociale ayant le statut de travailleur indépendant.

Les personnes exerçant des activités telles que la location de locaux professionnels ou vides, les professions du secteur judiciaire ou immobilier ne peuvent pas bénéficier du statut d’auto-entrepreneur ou de micro-entrepreneur.

Quelle est la différence entre l’auto-entrepreneur et le micro-entrepreneur?

S’il existait une différence entre auto-entrepreneur et micro-entrepreneur, elle n’existe plus depuis le 1er janvier 2016. En effet, à compter de cette date, auto-entrepreneur et micro-entrepreneur sont légalement désignés sous le nom de « micro-entrepreneur ». « . Le terme « auto-entrepreneur » n’a pas encore disparu et est encore utilisé principalement pour désigner les personnes appartenant à ce statut.

Il y a encore une nuance entre les deux statuts désormais unifiés. La microentreprise n’était pas initialement une forme juridique, mais un régime. Avant 2016, le microentrepreneur était soumis à deux régimes : le régime microsocial simplifié et le régime microfiscal.

Le système micro-social permettait de verser les cotisations sociales de manière simplifiée en fonction de la facturation de l’employeur. Si les revenus de l’entrepreneur étaient trop faibles pour être assujettis à un impôt, ce dernier était exonéré de la contribution. Le système microfiscal représentait une décharge fiscale des impôts sur le revenu de l’entrepreneur. Cette adresse était facultative.

Après les modifications apportées en 2016, le microentrepreneur est désormais soumis au régime microfiscal et automatiquement placé sous le régime microsocial. Les micro-entrepreneurs qui n’avaient opté que pour le régime micro-fiscal simplifié avant 2016 restent soumis à un régime unique et ont la possibilité de se prévaloir à tout moment du régime micro-social.

Articles Liés

Les derniers articles